Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d'Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d'Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Le Sagona dit le grec


Construit en 1912 par les chantiers Dundee SB Ltd, le Sagona mesurait 53,34 de long, 8,62 de large et jaugeait 808 tonneaux, ce qui correspondait à un petit cargo. Le 3 décembre 1945, il percute une mine flottante et coule en quelques minutes, la proue littéralement arrachée.

La profondeur :
35m mini - 47m maxi.

L'accesssibilité :
Niveau 3.

Les conditions de la plongée :
Attention il y a souvent un fort courant qui peut rendre dangereux l’exploration et suivant les horaires il peut y avoir beaucoup de plongeurs.

la plongée :
L’explosion avait sectionné le navire au tiers avant. Au fond, la partie arrière demeure la mieux conservée et la plus jolie.
Le bâtiment est posé bien droit sur sa quille, l’hélice sortant du ¾ du sable par 47 m de profondeur. Les parois de l’épave sont recouvertes de gorgones qui ont aussi envahies les coursives avec de magnifiques couleurs.
La cheminée est demeurée en place par 36 m de fond bien abimée. Les superstructures arrières sont bien conservées, recouvertes d’une sorte de toit dont ne subsiste que l’armature en treillis.

l'histoire :
Le nom du Grec provient du fait suivant : l’épave a été oubliée pendant un certain temps, et on ne savait plus quel était le nom de ce bâtiment. Lorsque la Marine envoya des plongeurs pour l’observer, ceux-ci découvrirent des documents écrits en grec, et rebaptisèrent le Sagona ainsi. Depuis le nom est resté. C’est ainsi que le Grec est aujourd’hui plus connu que le Sagona.