L'activité du parc national

Pour bien protéger, il faut connaître

C’est pour cette raison que le parc est le support de recherches et d’études scientifiques : inventaires terrestres et marins, évolution de la biodiversité, analyse des pollutions extérieures susceptibles d’altérer les milieux. Ces réflexions éclairent le parc national dans son action de gestionnaire des espèces et des habitats naturels.

Le parc doit également assurer la surveillance et l’entretien de son territoire qui accueille de très nombreux visiteurs. Il procède à l’aménagement des sites les plus fréquentés avec le souci de préserver le caractère et l’esprit des lieux, ainsi qu’à la restauration d’écosystèmes dégradés selon des techniques novatrices de génie écologique.

La gestion attentive des activités de pêche artisanale et de plongée de découverte s’exerce en conjuguant la réglementation et le partenariat avec les acteurs intéressés.

En 1997, le Parc s’est vu décerner, pour l’ensemble de son action, le Diplôme Européen remis par le Conseil de l’Europe.

Port-Cros s’inscrit, en outre, dans le réseau européen Natura 2000, qui vise à gérer et protéger les habitats et espèces d’intérêt communautaire. Le Parc a été désigné comme opérateur pour la mise en place des mesures de gestion qui s’y rapportent.

Le Parc national de Port-Cros est également chargé, depuis 1999, d’une mission de coordination pour la mise en place et le suivi du Sanctuaire International pour les Mammifères Marins faisant l’objet d’un accord tripartite entre l’Italie, la Principauté de Monaco et la France.